26/06/2019 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Yolande Gauthier

D’après un sondage effectué mi-juin par l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) et totalisant 628 répondants, 92,5 % des pharmaciens sont en rupture de stock partielle (71,77 %) ou totale (20,73 %) de corticoïdes oraux. La situation n’est guère meilleure pour les corticoïdes par voie injectable, avec 43,84 % de rupture partielle et 48,32 % de rupture totale. Sans surprise, les grossistes-répartiteurs contingentent actuellement l’approvisionnement de 9 officines sur 10. Et les génériqueurs ne parviennent pas forcément à inverser la tendance : seuls 43,45 % des répondants sont parvenus à obtenir la mise à disposition d’un stock minimum de corticoïdes par leur ...



Cette page est réservée aux membres du site Le Moniteur des pharmacies.fr

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?
Inscrivez-vous, c’est gratuit !


Se créer un compte

Les dernières réactions

  • 27/06/2019 à 13:47
    Mouche
    alerter
    Petite question ???
    La France ne passerait elle pas en queue de liste pour la reapro ?? Car hormis le probleme des corticoides la liste des médicaments en rupture pour diverses raisons ne fait que grandir chaque jour...
  • 29/06/2019 à 11:26
    BREZHONEG
    alerter
    Eh oui, c'est ça, mais l'Acheteur en situation de Monopole qui provoque la cata, c'est la Secu.Et il ne faut pas compter sur les politiques pour avoir le courage de le dire et de mettre en place un autre outil de Protection Sociale.En France, on ne bouge qu'apres la Catastrophe, jamais avant. Je crois que le moment est venu, comme pour les services d'Urgences, de faire monter la pression: les officines francaises vont annoncer qu'elles ne sont plus en mesure d'assurer les gardes, leurs stocks etant asséchés par les desordres de production en amont.Et merci aux grossistes de cesser de colmater les breches,svp.Il faut helas, que la population voit notre situation réelle, de mendiants implorant des depannages en Allemagne ou en Russie.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.


MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK