14/05/2019 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Prednisone, prednisolone, cortancyl, solupred, rupture stock, ANSM DR

Les spécialités à base de prednisone et prednisolone (Cortancyl, Solupred et génériques) tendent à se faire rares dans les tiroirs. D’après les industriels réunis par l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) le 9 mai dernier, la cause serait principalement liée à « des retards pris dans la production des spécialités, en particulier à l’étape de leur fabrication. »

Les fabricants se sont engagés à importer « dans les meilleurs délais » des spécialités similaires en provenance d’autres pays européens pour faire face aux tensions d’approvisionnement. Ces médicaments seront mis à disposition en ville et à l’hôpital.

En attendant, l’ANSM maintient ses recommandations pour limiter la prescription de prednisone et prednisolone aux situations médicalement indispensables et sans alternative.

L’agence propose sur son site, comme elle l’a fait pour les sartans, un tableau de disponibilité de ces deux corticoïdes. Au 14 mai 2019, il y est indiqué que l’état des stocks de prednisolone comprimé orodispersible 5 mg, prednisone comprimé 20 mg et prednisone comprimé 1 mg est suffisant pour couvrir une période supérieure à 1 mois. Pour les autres présentations, les stocks permettent de tenir 15 jours à 1 mois, voire moins de 15 jours pour la prednisolone en comprimé effervescent sécable 5 mg.






Les dernières réactions

  • 14/05/2019 à 19:55
    pharmacie des forges
    alerter
    Vaste blague encore une fois, rien de dispo dans aucune forme ( pr chez nous en tout cas) alors leur tableau me fait bien rire.
  • 15/05/2019 à 07:31
    rab74
    alerter
    encore un problème de matière première? d'usine non conforme? à quand des stocks tampon obligatoires? réserver les stocks aux indispensables: quel choix a-t-on à l'officine? certains médecins n'ont toujours pas l'air au courant et continuent à prescrire pour des rhinopharyngites, angines et sinusites...importations parallèles ...pour compenser les exportations perpendiculaires dues à des prix trop bas? bonjour le risque de contrefaçon! qu'on mette 1 ou 2 directeurs de fabrication en tôle, les fabricants verront sûrement les choses sous un angle différent!
  • 15/05/2019 à 11:42
    BREZHONEG
    alerter
    Ils sont bien gentils nos voisins d'accepter de nous faire l'aumone .Danke schone l'Allemagne pour,apres la l-thyr., les quelques boites de Vyndaqel 20 mg (en accord avec l'ansm,car on "maitrise", on ne rationne pas chez nous, n'est ce pas :o) ).Je ne vous dit pas "on vous rendra le meme service a la 1ere occasion", car ça ferait rigoler toute l'europe !!
  • 15/05/2019 à 12:04
    GetProof
    alerter
    "Bientôt" alors que ça traîne depuis février mars...
    Le temps qu'ils terminent les démarches la ruptures sera close...

    Ce manque de réactivité devant toute ces ruptures est insupportable.

    Et que propose les députés ? De nous autoriser à substituer par des équivalents thérapeutiques...
    Personne n'envisage de payer un peu mieux les labo pour arrêter les ruptures...

    Quand on voit que le diazépam 2mg est vendu par le fabriquant 18cts d'euros HT (marge grossiste déduite).
    Pour ce prix là, on à :
    - 40 comprimés
    - une notice
    - un blister
    - une boite en carton
    - des contrôles qualités

    Pas étonnant qu'il y ait des ruptures.

    Tant qu'on continuera à vendre des médicaments moins cher qu'un croissant, on aura des ruptures.
  • 15/05/2019 à 19:09
    pharmacyn
    alerter
    Sérialisation... les industries ne font pas face, elles ont déjà du mal à produire en temps normal mais là tu changes tout leur process de fab en un minimum de temps : la prod est en burn out!!!!
    Sans compter sur l'export à outrance...
    Continuons à baisser le prix des médicaments messieurs les députés : c'est une urgence de santé publique ...
    Mais bon, Notre-Dame brûle ... c'est bien plus important!
    Ça sent les européennes ... Que font les médias?
  • 16/05/2019 à 12:19
    BREZHONEG
    alerter
    ON pourrait annoncer que vu le delabrement de notre approvisionnement en medicaments, les pharmacies francaises ne sont plus en mesure d'assurer les services de garde,qui provoquent generalement un surcroit de clientele sur une seule officine,qui n' a plus les nombreuses references en attente d'une livraison problematique.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Délivrez-vous encore beaucoup de substituts nicotiniques sans ordonnance ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK