07/05/2019 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Prednisone, prednisolone, cortancyl, solupred, corticoïdes, anti-inflammatoires stéroïdiens, rupture stock, ANSM DR

Contrairement à ce qui avait été annoncé en avril dernier, les médicaments à base de prednisone et de prednisolone (Cortancyl, Solupred et génériques) connaissent toujours de fortes tensions d’approvisionnement.

L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a demandé aux laboratoires concernés de mobiliser leurs stocks de spécialités initialement destinés à d’autres pays, et/ou de mettre en place des importations de spécialités similaires. Dès à présent, l’agence invite les médecins à réserver en priorité la prescription de prednisone et de prednisolone aux patients pour lesquels l’utilisation de ces spécialités est « médicalement indispensable et sans alternatives ».

Des spécialités à base d’autres corticoïdes restent disponibles (bétaméthasone, dexaméthasone). Pour éviter un report sur ces molécules risquant de générer une situation de pénurie, l’ANSM recommande de limiter également leur prescription aux situations indispensables.

Une réunion avec les laboratoires est programmée jeudi 9 mai. Les industriels y présenteront leurs actions pour assurer l’approvisionnement pérenne du marché français.






Les dernières réactions

  • 07/05/2019 à 14:32
    BREZHONEG
    alerter
    Quand on nous a annoncé le retour,il y a 15 jours, j'avais ironiquement demandé "jusqu'a quand?" ....Jamais deçu,avec les brillants tuteurs du systeme :o)
  • 08/05/2019 à 08:52
    rab74
    alerter
    discours des labos: pénurie générale européenne...discours officiel : on réserve les stocks à l'exportation! c'est quoi le gag? faut-il expliquer à nos rhumatisants que le gouvernement se fout ouvertement de leur gueule?
  • 08/05/2019 à 10:37
    Potard17
    alerter
    Malheureusement, il est vrai que les stocks partent bien vers l'export du fait des labos eux-même, des short-liners ainsi que des filiales dédiées à l'export des grossistes-répartiteurs traditionnels...
    Et l'hypocrisie des fabricants atteint le sommet si l'o, s'en réfère à leur dernier plan d'action publié par le LEEM le 19 février 2019!
  • 08/05/2019 à 11:07
    BREZHONEG
    alerter
    ....et tout ça a cause de la difference de prix entre celui imposé par la Secu , et ceux qui sont acceptés par les pays voisins.Vive le "modele(des petits) francais" qui fait rigoler toute l'europe du nord !(on est a moitié hollandais chez moi).
  • 09/05/2019 à 13:07

    alerter
    La pénurie et l'argent ce sont deux mots qui s'entendent bien!

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Délivrez-vous encore beaucoup de substituts nicotiniques sans ordonnance ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK