18/04/2019 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
AINS, ibuprofène, kétoprofène, paracetamol, varicelle, pharmacovigilance, ANSM Walter Barros

L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) rappelle aux patients et aux professionnels de santé que l’utilisation du paracétamol doit être privilégiée en cas de douleur et/ou de fièvre, en particulier en cas d’automédication. Surtout lorsque ces symptômes apparaissent dans un contexte d’infection courante : rhinopharyngite, angine, toux, otite, lésion cutanée, varicelle...

Des complications infectieuses graves sont en effet rapportées avec l’ibuprofène (337 cas depuis 2000) et le kétoprofène (49 cas) chez des sujets sans facteurs de risque ni comorbidité. Une enquête des centres régionaux de pharmacovigilance de Tours (Indre-et-Loire) et Marseille (Bouches-du-Rhône) souligne que ces complications, essentiellement à streptocoque ou pneumocoque (dermohypodermites, fasciites nécrosantes, sepsis, pleurésie, abcès cérébraux, médiastinites...), sont observées après de très courtes durées de traitement, 2 à 3 jours seulement. Et ce même si la prise d’AINS est associée à une antibiothérapie.

L’enquête met par ailleurs en évidence une persistance de l’utilisation d’AINS en cas de varicelle alors qu’il devraient être évités (risque de complications cutanées bactériennes graves).

Dans ce contexte, l’ANSM insiste sur les règles de bon usage des AINS en cas de douleur et/ou fièvre : traitement à la dose minimale efficace pendant la durée la plus courte (ne pas dépasser 3 jours en cas de fièvre et 5 jours en cas de douleur), ne pas prendre deux AINS en même temps, et pas en cas de varicelle. 






Les dernières réactions

  • 19/04/2019 à 11:14
    banars
    alerter
    du boulot encore avec cette banalisation d'ibuprofene et ses specialités otc ,en libre accès ou pas,et quand je pense que Mel les veut dans ses rayons
    je suis effarée de l hyperconsommation de Nurofen 400 et compagnie
  • 22/04/2019 à 20:31
    drlouzou
    alerter
    Pas besoin d’aller cher MEL (:-((

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Etes-vous favorable au mouvement de grève aux urgences qui sévit actuellement ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK