10/04/2019 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Quinolone, (fluoro)quinolone, fluoroquinolone, Apurone, fluméquine, ANSM, PRAC Walter Barros

Suite à la réévaluation européenne des médicaments à base de quinolones et fluoroquinolones, la balance bénéfices/risques de la fluméquine est désormais jugée défavorable. Apurone, seul médicament à base de fluméquine commercialisé en France, va donc être retiré du marché.

L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) rappelle par ailleurs les restrictions d’emploi édictées fin 2018 par le comité européen d’évaluation des risques en matière de pharmacovigilance (PRAC). Les (fluoro)quinolones ne doivent pas être prescrites pour traiter :

- des infections non sévères ou spontanément résolutives (pharyngite, angine…) ;

- des infections non bactériennes comme une prostatite chronique ;

- des infections légèrement à modérément sévères (cystite non compliquée, exacerbation de bronchite ou BPCO…) sauf si les autres antibiotiques recommandés sont jugés inappropriés.

Ces médicaments ne doivent pas non plus être utilisés pour prévenir la diarrhée du voyageur ou les infections récidivantes des voies urinaires basses. Ils sont bien sûr à proscrire chez les patients qui ont déjà présenté avec cette classe médicamenteuse des effets indésirables graves touchant le système musculosquelettique ou le système nerveux.

En raison d’un risque plus élevé de tendinite et de rupture de tendon, l’ANSM recommande une prudence particulière en cas de prescription à des personnes âgées, des insuffisants rénaux ou des patients ayant bénéficié d’une greffe d’organe solide. L’utilisation simultanée de corticoïdes et de (fluoro)quinolones doit également être évitée.






Les dernières réactions

  • 11/04/2019 à 11:16
    Domino
    alerter
    Des produits dont la prescription devrait être réservée aux médecins spécialistes depuis bien longtemps...
  • 11/04/2019 à 11:16
    Domino
    alerter
    Des produits dont la prescription devrait être réservée aux médecins spécialistes depuis bien longtemps...

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Allez vous signer la pétition #MonHomeoMonChoix pour le maintien du remboursement de l’homéopathie ?


Solutions

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK