18/03/2019 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Vente à l'unité, dispensation à l'unité, médicament à l'officine digicomphoto

La vente à l’unité des médicaments va-t-elle finalement se faire ?  « C’est compliqué techniquement. C’est le seul problème » a répondu la ministre de la Santé Agnès Buzyn lors de son entretien avec Le Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI, ce dimanche 17 mars, alors qu’il lui était reproché de ne pas avoir tenu cette promesse de campagne présidentielle. La ministre a surtout pointé la difficulté technique que présente la vente à l’unité pour les officinaux : « Ça nécessite de la part des pharmaciens des équipements particuliers pour assurer la traçabilité des médicaments. »

Agnès Buzyn se montre en tout cas « très » favorable au dispositif « pour les médicaments qui ont des prescriptions de durée courte, comme les antibiotiques. » En revanche, elle n’y voit aucun intérêt pour les traitements chroniques.






Anne-Hélène Collin

Les dernières réactions

  • 19/03/2019 à 07:20
    rab74
    alerter
    des équipements..et du temps, donc du personnel, qui pour l'instant n'a aucune base de rémunération! encore une fois, si on respecte les AMM, la vente à l'unité n'a pas raison d'être. Qu'on valide déjà clairement la PDA, et sa rémunération, avant de se lancer dans cette guignolade qui ne sera que pour camoufler des posologies fantaisistes!
  • 19/03/2019 à 10:59
    BREZHONEG
    alerter
    Decidemment,entre les bricolages divers sur les medicaments (pour 1 dix milliemme du budget d'economie) et les professions qu'on essaye d'utiliser pour boucher les trous de celles qui sont en sous effectif, ça devient pathetique cette politique de la rustine . J'entendais sur une radio un journaliste absolument ravi par l'idée que nous allions pouvoir palier a l'absence de medecins dans les deserts medicaux " car les deserts pharmaceutiques ,il n'y en a pas, il y a des pharmacies partout !" disait il.Il n'avait pas du voir la campagne de nos syndicats (il a des excuses) "prochaine pharmacie 50km"....ni lire la Cour des Comptes,qui a fortement incité a creer des deserts en demandannt 10 400 fermetures d'officines. Avec l'arrivee de molecules a 10 000 eurios la boite (a vendre au comprimé?), la secousse qui va faire craquer la grosse usine a gaz s'est encore rapprochée.
  • 19/03/2019 à 13:05
    Pcc1
    alerter
    Respect des posologies/durée de traitement par le prescripteur déjà,et arrêt de cette exception française du 1/2
    cp .

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Allez vous signer la pétition #MonHomeoMonChoix pour le maintien du remboursement de l’homéopathie ?




Revue


Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK