13/03/2019 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Anne-Hélène Collin

Sur 462 cas de soumission chimique (utilisation à des fins criminelles ou délictuelles de substances psychoactives à l’insu de la victime ou sous la menace) enregistrés en 2017 par l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), 75 % impliquent des médicaments. 4 fois sur 10, les benzodiazépines et apparentés sont utilisées. En tête (mais en baisse) : le zolpidem (21 %). Il est suivi de près par le diazépam (en hausse), le bromazépam, puis la zopiclone (en hausse). Parmi les sédatifs (30 % des cas), la cyamémazine, les antipsychotiques et l’hydroxyzine sont aussi concernés. Les opioïdes sont utilisés dans 4 % des cas ...



Cette page est réservée aux membres du site Le Moniteur des pharmacies.fr

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?
Inscrivez-vous, c’est gratuit !


Se créer un compte

Les dernières réactions

  • 13/03/2019 à 21:07
    alro
    alerter
    Zopiclone en hausse bah ça on l'aurait pas crû!!!! Vu que le zolpidem on ne peut plus le donner du coup on donne du zopiclone et chez nous sans ordonnance bien sûr:lamentable! Les titulaires sont vraiment des épiciers!
  • 13/03/2019 à 21:20
    Domino
    alerter
    @alro : ah bon, chez vous la zopiclone est « sans ordonnance »??
    En cas d’inspection : état des stocks princeps et génériques + stock au dernier inventaire + détail des ventes boîte par boîte + contrôle direct par les inspecteurs des achats auprès des grossistes et des fournisseurs directs...
    Résultat : toute vente sans ordonnance ou toute boîte manquante devra être justifiée.
    Si vous êtes adjoint ou préparateur(trice), votre responsabilité et votre diplôme sont engagés.
  • 14/03/2019 à 10:40
    Citrobilou
    alerter
    Bonjour,
    Il y a des pharmaciens qui ne sont toujours pas en gestion de stock informatique. C'était le cas de l'officine que j'ai rachetée. C'est la porte ouverte à tous les abus. Mon prédecesseur donnait tout sans ordonnance. ça a été une grosse surprise dés que j'ai commencé. Des gens venaient de 20 km pour avoir du stilnox dans ce distributeur de foire. J'ai de suite mis fin à cette pratique.
    BILAN : environ 20% de perte de chiffre d'affaire et en permanence au bord du dépot de bilan mais je tiens bon.

    NE PAS ACHETER UN OFFICINE QUI N'EST PAS EN GESTION DE STOCK INFORMATIQUE.
  • 14/03/2019 à 10:52
    Guillaume Cordier, Étudiant en pharmacie
    alerter
    En tant que titulaire, je ne donne pas de listés sans ordo mais il serait tellement facile de ne sortir que les produits que l’on veut afficher en cas de contrôle...
    Les logiciels sont faits pour nous et il n’y a pas si longtemps, ils aidaient même les pharmaciens à faire du black...
  • 17/03/2019 à 21:53
    alro
    alerter
    oui je confirme je suis préparateur pas de gestion de stock
    le titulaire donne quasi tout sans ordo!les zopiclone parfois même le zolpidem si le client insiste ou menace d'aller autre part les antibiotiques etc.. donc ça me fait bien rire quand les pharmaciens vont pouvoir prescrire des antibio ce n'est pas un scoop!!! nous sommes devenus une vraie épicerie quelque fois j'ai envie de le dénoncer! il n'aurait ce qu'il mérite! et je ne parle parle pas des magouilles sur les ordos!
  • 02/05/2019 à 18:38
    MrKawa
    alerter
    les médicament détourner pour les effets récréatif je ne voie pas le problème ,j'en suis d'ailleurs concerner le problème se sont ce qui ne savent pas manier les molécule et qui ne cherche pas d'information .Dans tous les domaines des substances légale ou illégale il faut se renseigner sur la dangerosités les mélanges a ne pas faire ect ect .Le mal ne vient pas de ce qui consomme autrement mais de ce qui consomme brutalement.Les accidents arrive vite .Pour ma part j'aime mieux le zolpiclone ,le zolpidem est plus brut mais dure moins longtemps .Le zolpiclone plus doux avec quelques petites déformations visuelle est très sympatique mais les effets sur la conscience ne sont pas terrible surtout ne pas mélanger alcool pour être plus précis cela vous fait faire des choix ou des choses que ne vous vouliez pas .Mais a part ca je comprend que la recherche de médicament pour l'usage récréatif est en augmentation ,les gens pensent que c'est un moyen plus sur contrairement du coté illégal .MAIS C'EST FAUX!! si on ne connait pas bien la substance active cela peux vite viré au drame !ex tramadol+diazepam (valium) (les deux substances on deux effets contradictoire gare au syndrome sérotoninergique) Bref je suis aussi déçue que autant de personnes sont conditionner à trouver que la drogue "c'est mal!" (je ne vise pas vous en particulier) Enfin c'est intéressent de lire des commentairse de personnes qui travaillent dans ce domaine ^^

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Vaccinez-vous plus de patients que ce à quoi vous vous attendiez ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK