17/01/2019 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Pipette Dépakine DR

Suite à la présence d’une pipette destinée à un autre dosage, les solutions buvables Dépakine 200 mg/ml et Valproate de sodium Zentiva 200 mg/ml, désignées par le numéro de lot commun 013097 (péremption 08/2020), sont retirées du marché.

Une pipette de 300 mg/ml (pour un dosage non commercialisé en France) a en effet été retrouvée dans le conditionnement, au lieu d’une pipette 200 mg/ml, ce qui induit un sous-dosage en valproate et réduit l’efficacité du traitement antiépileptique. Selon le laboratoire Sanofi-Aventis France, cette erreur ne concernerait que « quelques unes des 88 000 boîtes du lot 013097 distribuées en France entre février et août 2018 ». Les deux pipettes ont la même taille et la même couleur. Les mauvaises pipettes sont reconnaissables par la mention « 300 mg/ml » sur le piston.

En pratique, il est demandé aux pharmaciens de contacter « par tous les moyens dont ils disposent » les patients susceptibles de détenir ou d’avoir utilisé les spécialités concernées, et de procéder à l’échange de boîte.

Les patients doivent se rapprocher au plus vite de leur médecin pour évaluer l’équilibre de leur traitement. En attendant, ils ne doivent pas l'arrêter.






Anne-Hélène Collin

Les dernières réactions

  • 17/01/2019 à 20:26
    Stella16
    alerter
    Ce que je ne comprends pas c’est qu’il ai de noté dans l’article que des pipettes de 300mg ont été misent à la place des 200mg et que du coup ça fait un sous dosage, mais 300mg c’est + que 200mg pour moi dans ma logique ça fait un surdosage... non?
  • 17/01/2019 à 21:44

    alerter
    J étais entrain de penser à la même chose !!!
  • 17/01/2019 à 22:36
    Daubdaub
    alerter
    Amis chimistes bonsoir.
    Vu que les pipettes ont la même taille, elles ont le même volume! Or imaginons que la pipette 200mg soit graduée en 0,100 et 200mg (dernière graduation) et la pipette 300mg graduée en 0,100,200 et 300mg (dernière graduation) et que le patient doit prendre 200 mg.
    Avec la bonne pipette, le patient prend une pipette complète mais avec la mauvaise pipette il va prendre 2/3 de ce volume! Donc il en prend moins et on peut donc confirmer le sous-dosage sans problème!
    J'espère avoir été clair!!!!
    Courage à tous pour ces révisions de chimie...

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Avez-vous ou allez-vous participer au Grand débat national ?



Revue


Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK