06/12/2018 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
danger DR

La solution buvable en gouttes Phosphoneuros, indiquée notamment dans le rachitisme hypophosphorémique, le diabète phosphaté ou certaines hypercalciuries, précise ses posologies et se voit dotée d’une nouvelle pipette depuis le 3 décembre.

De nombreuses erreurs médicamenteuses chez le nouveau-né, parfois graves voire létales, ont en effet conduit le laboratoire Bouchara-Recordati à certaines modifications.

Les posologies sont calculées à partir de l’âge et du poids du patient :

– Chez le nouveau-né (jusqu’à 4 semaines) : 30 mg/kg/jour de phosphore-élément, soit environ 4 gouttes/kg/jour fractionnées en 4 prises ;

– Chez le nourrisson (jusqu’à 1 an) : 55 à 70 mg/kg/jour de phosphore-élément, soit environ 7 à 9 gouttes/kg/jour fractionnées en 4 prises ;

– Chez l'enfant entre 1 et 10 ans : 45 à 60 mg/kg/jour de phosphore-élément, soit environ 6 à 8 gouttes/kg/jour fractionnées en 3 prises ;

– Chez l'enfant entre 10 et 15 ans : 35 à 50 mg/kg/jour de phosphore-élément, soit environ 4 à 6 gouttes/kg/jour fractionnées en 3 prises ;

– Chez l’adulte et l’enfant à partir de 15 ans : 1200 à 1600 mg/jour de phosphore-élément, soit environ 150 à 200 gouttes/ jour fractionnées en 2 ou 3 prises.

Les pipettes sont graduées de façon plus fine : graduations de 5 en 5 pour une dose de 5 à 30 gouttes ; graduations de 10 en 10 pour les doses au-delà de 30 gouttes.

Mais ce n’est pas tout ! Pour optimiser le bon usage et éviter les erreurs médicamenteuses, le pharmacien est invité :

sur l’ordonnance, à vérifier que l’âge et le poids du patient soient indiqués, que la posologie soit exprimée en mg/kg/j et en gouttes/kg/j, et convertie en nombre de gouttes/kg/prise (avec le nombre de gouttes par prise) et en nombre de prises. Dans le cas contraire le médecin doit modifier sa prescription ;

lors de la délivrance, à indiquer sur la boîte la posologie à administrer en nombre de gouttes par prise et la fréquence des prises. Il est déconseillé de délivrer lors de la même vente des présentations de Phosphoneuros différentes.

Les nouvelles présentations sont reconnaissables à la présence d’un sticker « Posologie et pipette modifiées » sur l’emballage. Les codes CIP restent les mêmes.






Anne-Hélène Collin

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Allez-vous attribuer une prime de fin d’année (ou une augmentation) à vos collaborateurs ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK