13/06/2018 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Picto grossesse danger DR

Après l’Académie nationale de médecine et le Centre de référence sur les agents tératogènes (CRAT), c'est au tour de la Société de pneumologie de langue française (SPLF) de s’inquiéter des risques d’arrêt de traitement suite à l’apposition du pictogramme « grossesse » sur les médicaments, en l’occurrence les corticoïdes inhalés et les bronchodilatateurs ß2-mimétiques prescrits dans le traitement de l’asthme. Qualifiant la démarche d'« injustifiée voire dangereuse, compte tenu des données scientifiques disponibles sur le sujet », la SPLF alerte l’ANSM et recommande de ne pas interrompre les traitements chez la femme enceinte, en attendant un retrait du pictogramme des médicaments concernés.

Au comptoir, un mot d’ordre : pédagogie ! Expliquer aux patientes que la balance bénéfices/risques reste nettement favorable à la poursuite des traitements antiasthmatiques et qu’une interruption peut être cause de complications pendant la grossesse (diabète gestationnel, césarienne, hémorragie per-partum…) ou pour le fœtus (prématurité, retard de croissance…), surtout si l’asthme n’est pas contrôlé.

Les corticoïdes inhalés et les ß2-mimétiques de longue durée d’action bénéficient d’un recul suffisant d’utilisation pour ne pas être associés à un risque, notamment tératogène, pendant la grossesse. Une information d'importance dans la mesure où plus de 8 % des femmes enceintes sont concernées par l’asthme.






Anne-Hélène Collin

Les dernières réactions

  • 14/06/2018 à 07:28
    rab74
    alerter
    qui a validé le pictogramme pour cette classe de médicament? qui va encore passer plus de temps à batailler au comptoir pour zero centime? pas les mêmes! ne serait-il pas possible, de temps en temps, de faire tomber les bonnes têtes au lieu de nous faire rattraper à longueur d'année les conneries des uns et des autres? j'ai de plus en plus l'impression qu'on est les éboueurs des professions de santé et ça me gonfle un peu
  • 14/06/2018 à 13:17

    alerter
    Tout à fait d’accord avec le post précédent !
  • 21/06/2018 à 10:05

    alerter
    oui c'est toujours le pharmacien qui assume les erreurs des autres

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Envisagez-vous de développer une activité de télémédecine dans votre pharmacie ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK