11/04/2018 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
mélatonine, Anses, complement alimentaire sommeil, trouble sommeil Olaru Radian - Fotolia

Dans son avis relatif aux risques liés à la consommation de compléments alimentaires contenant de la mélatonine publié le 11 avril, l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) recommande à certaines catégories de patients de ne pas prendre ces produits.

Il s’agit des enfants, adolescents, femmes enceintes et allaitantes, personnes souffrant de maladies inflammatoires ou auto-immunes, et personnes exerçant une activité nécessitant une vigilance soutenue qui pourrait poser un problème de sécurité en cas de somnolence.

D’autres catégories de personnes devraient demander un avis médical avant de prendre de la mélatonine : épileptiques, asthmatiques, personnes souffrant de troubles de l’humeur, du comportement ou de la personnalité et, plus généralement, personnes prenant un traitement médicamenteux.

L’agence appelle à une harmonisation européenne du cadre réglementaire de ces produits, dont la dose et le statut varient selon les pays. En France, la DGCCRF autorise la commercialisation de compléments alimentaires apportant moins de 2 mg de mélatonine par jour.






Les dernières réactions

  • 12/04/2018 à 09:37
    mamannath
    alerter
    Peut on savoir pourquoi ce retour sur la mélatonine ? Quels sont les vrais risques ? Le dosage établi en France ne tient il pas déjà en compte ces risques ? et par rapport aux somnifères n'est ce quand même pas" moins pire" ?
  • 12/04/2018 à 10:07
    frades
    alerter
    La mélatonine n'a jamais fait la preuve parfaite de son efficacité dans les troubles du sommeil. Par contre c'est une hormone et à ce titre les doutes sur son innocuité sont patents. Ce n'est pas normal ( à mon avis) qu'elle n'ait pas le statut de médicament (sauf qu'on n'en vendrait beaucoup moins).
    Il existe une spécialité Circadin 2mg, qui est très peu utilisée. La lecture du Rcp en est édifiante....
  • 12/04/2018 à 20:30
    brucine
    alerter
    Ben oui: en dehors des "compléments alimentaires" (de la malbouffe, en quelque sorte), il pleut des prescriptions de préparations magistrales de mélatonine dont aucune par définition n'est remboursable malgré mention expresse du contraire (et ce y compris la fameuse et très rare RTU pédiatrique qui échappe de par son mécanisme même au tiers payant).

    Mais qui continuent à passer auprès de la plupart des caisses malgré les directives récentes: c'est sûr que c'est mieux que le Circadin, à la fois pour le malade imaginaire et pour le pharmacien.

    Et que l'on se contremoque du RCP, puisqu'il ne s'agit pas de mélatonine LP, et que rien n'a jamais été écrit par personne au sujet de l'efficacité ou de l'innocuité de préparations de mélatonine "immédiate" pouvant atteindre jusqu'à 6 mg.

    Quelque part, comme pour l'homéopathie, c'est une religion qui est en cause: je viens de lire sur le fil d'un quotidien du soir que la dite substance était forcément inoffensive puisque naturelle, en quelque sorte "bio": à cette aulne, nous attendons impatiemment des "compléments alimentaires" à base de cortisol ou de noradrénaline...

    Ou bien que tel ou tel témoigne qu'il se sent bien quand il en consomme, ce qui revêt la même valeur scientifique que de soutenir, selon son goût, que l'on se sent mieux en allant à l'église ou en avalant des billes de lactose.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Avez-vous déjà réfléchi aux services que vous alliez faire payer ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK