22/03/2018 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Nanoparticule, dioxyde de titane, titane, particule, médicament, 60 millions de consommateurs pixabay/jarnoluk

Le magazine 60 Millions de consommateurs lance lui aussi une charge contre les médicaments dans son numéro d’avril 2018 (n° 536). Les équipes du titre ont analysé six spécialités courantes contenant du dioxyde de titane afin d’identifier la présence de nanoparticules : Efferalgan 1 g (comprimé pelliculé), Spasfon (comprimé enrobé), Zyrtecset 10 mg (comprimé pelliculé), Nurofen 400 mg (comprimé enrobé), Doliprane enfant en poudre 200 mg (sachets-dose), Euphytose (comprimé enrobé).

Le résultat est sans appel, une partie du dioxyde de titane est présent sous forme de nanoparticules (16 à 44 % selon les spécialités).

60 Millions de consommateurs reproche notamment l’absence de la mention [nano] sur les médicaments (étiquetage et notice), comme c’est obligatoirement le cas pour les cosmétiques.

L'association précise cependant que « les personnes traitées avec des médicaments essentiels incorporant des nanoparticules de dioxyde de titane ne doivent pas pour autant interrompre leurs traitements ».






Anne Drouadaine

Les dernières réactions

  • 22/03/2018 à 19:52
    GG
    alerter
    Le Magazine oublie ... le Tardyferon 80mg et Tardyferon B9
  • 26/03/2018 à 14:31
    olivier91
    alerter
    Du di-oxyde de titane, il y en a dans un comprimé blanc sur deux.
    Que 60 millions de consommateurs fasse l'étude sur tous...
    Et puis, il y a le lactose, des conservateurs dérivés mercuriels, les dérivés de l'acide benzoïque...on peut facilement dénigrer la moitié du Vidal!
    Pendant ce temps là, on vendra les formules magiques (mais pas très transparentes) à bases de nos chères (et bien toxiques) huiles essentielles.
    Pas grave, c'est plus du médicament, c'est du dispositif médical. Même Leclerc peut les vendre!
  • 26/03/2018 à 14:31
    olivier91
    alerter
    Du di-oxyde de titane, il y en a dans un comprimé blanc sur deux.
    Que 60 millions de consommateurs fasse l'étude sur tous...
    Et puis, il y a le lactose, des conservateurs dérivés mercuriels, les dérivés de l'acide benzoïque...on peut facilement dénigrer la moitié du Vidal!
    Pendant ce temps là, on vendra les formules magiques (mais pas très transparentes) à bases de nos chères (et bien toxiques) huiles essentielles.
    Pas grave, c'est plus du médicament, c'est du dispositif médical. Même Leclerc peut les vendre!
  • 27/03/2018 à 16:08
    brucine
    alerter
    La présence de dioxyde de titane ne suffit pas à attester de son éventuelle formulation nanoparticulaire et, quand bien même serait-ce le cas que, si la toxicité en est documentée dans l'exposition professionnelle, notamment par inhalation, rien ne l'est à l'heure actuelle concernant des apports thérapeutiques de doses très faibles, s'agissant qui plus est de traitements qui, comme le paracétamol, sont plus souvent toxiques par leur principe actif que leurs excipients.

    En attendant, et dans mon quartier qui n'en compte pourtant pas beaucoup, j'ai eu hier mon premier bobo qui a refusé à ce chef le Doliprane 1000 qui lui était prescrit en comprimés, alors que seules les formes poudre en contiennent...

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Envisagez-vous de développer une activité de télémédecine dans votre pharmacie ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK