06/02/2018 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
ibuprofène, grossesse, atteinte testiculaire, ovaires, atteinte ovarienne DR

Suspecté d'entraîner des atteintes testiculaires chez le foetus lorsqu'il est pris pendant le premier trimestre de la grossesse (voir notre actualité du 13 mars 2017), l’ibuprofène fait à nouveau parler de lui. Pour, cette fois, ses conséquences in utero chez les filles.

Une étude, publiée dans Human Reproduction, montre que l’exposition de tissus ovariens à la molécule pendant 2, 4 ou 7 jours, réduit la croissance des cellules ovariennes et augmente le taux de mort cellulaire.

Ces résultats incitent une fois encore à la prudence quant à l’administration d’ibuprofène pendant la grossesse, quel qu’en soit le stade.

Pour l'instant, les AINS sont contre-indiqués à compter du début du 6e mois de grossesse. Mais pas avant.






Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Avez-vous déjà réfléchi aux services que vous alliez faire payer ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK