08/12/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

L’ANSM a détecté des anomalies dans des études de bioéquivalence lors d’une inspection du site d’Hyderabad de la société GVK Bio.

Cette société indienne réalise des essais cliniques sur lesquels s’appuient les dossiers d’AMM de certains génériques.

A titre de précaution, l’ANSM a décidé de suspendre les AMM de 25 médicaments génériques commercialisés en France.

Cette mesure prendra effet au 18 décembre.

Différents laboratoires sont concernés: Abbott (4 références), Biogaran (1), Cristers (2), Mylan (6), Teva (1), Zydus (9)...

L’agence souligne qu’« aucun élément n’a, à ce jour, conduit à établir un risque avéré pour la santé humaine ou un manque d’efficacité de ces médicaments ».

L’Allemagne, la Belgique et le Luxembourg ont pris la même décision.






Les dernières réactions

  • 11/12/2014 à 09:47
    fatker
    alerter
    comment cela va t'il être interprété par nos patients? ils vont en faire un amalgame. "Les génériques c'est dangereux 25 ont été retiré du marché!!!! je ne veux plus de générique"
  • 11/12/2014 à 12:54
    gisou
    alerter
    Donner les noms merci
  • 19/12/2014 à 10:54
    Hommiu 31
    alerter
    Et ce n'est qu'un début. Les génériques pourrissent la recherche pharmaceutique Française et de surcroit les laboratoires Français, l'un de nos plus gros labo Français pour ne pas dire Européen a du procéder à des coupes dans son effectif. Il est facile de copier mais plus difficile de trouver!

    Le cas se présente aussi avec les pièces détachées de mécanique automobile, les meubles fabriqués à l'étranger avec des peintures non conformes à la législation Française, et pour terminer avec les jouets de nos enfants.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

La fermeture des commerces non essentiels a-t-elle des conséquences sur votre propre activité économique ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK