Porphyre n° 538 du 29/11/2017
 

Courrier


D’après la Cour des comptes, il y a deux fois trop de pharmacies en France… N’y aurait-il pas plutôt un problème de répartition, d’équilibre ? S’il y a une officine tous les 100 mètres dans les grandes villes, quid des régions qui souffrent de désertification médicale ? Voilà des années qu’on en parle, mais où est la solution ? Concrètement, qui fait quoi ? Qui propose quoi ?Un préparateur en Corrèze (19) Porphyre répondNous n’avons pas évoqué ce rapport de la Cour car la profession lui a reproché ses inexactitudes. Attendons les propositions de la ministre Agnès Buzyn…

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK