Porphyre n° 538 du 29/11/2017
 

Savoir

Le point sur…

Florence Leandro

Produit d’hygiène incontournable, le savon de Marseille est victime de nombreuses idées reçues. Mieux connaître son histoire et sa composition permet d’en apprécier les vertus.


Un peu d’histoire• L’ancêtre du savon de Marseille est le savon d’Alep, mis au point vers 300 avant Jésus-Christ au Moyen-Orient. Les Marseillais l’importent et le commercialisent avant de créer leur savon, sans doute autour du XIIe siècle. • La composition de ces deux savons est proche, mais celui d’Alep contient en plus de l’huile de baies de laurier noble (Laurus nobilis). En forte proportion – 30 % et plus –, cette huile aux propriétés anti-infectieuses s’avère intéressante dans l’acné et dans le psoriasis grâce à la présence également de glycérine. • Le premier maître savonnier connu est Crescas Davin, à la fin du XIVe siècle. La première savonnerie qui industrialise son procédé naît deux cents ans plus tard. • En 1688, le ministre Colbert, souhaitant protéger le savon de Marseille, propose à la signature de Louis XIV un édit ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK