Porphyre n° 538 du 29/11/2017
 

S’informer

Actus


Le délai est toujours de trois mois après une prise de risque pour conclure à une non-infection au VIH si un autotest de dépistage est négatif, indique le groupe Médicaments/pharmaciens de la Société française de lutte contre le sida (SFLS). En cause, l’allégation de l’autotest INSTI de Biolytical affirmant la détecter deux semaines plus tôt, et dont la notice serait imprécise.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK