Porphyre n° 538 du 29/11/2017
 

COMMERCE EN LIGNE

S’informer

Actus

M. C.


Le géant américain de la vente en ligne Amazon a obtenu l’autorisation de vendre des médicaments sur prescription dans treize États américains en tant que grossiste, selon le groupe financier Bloomberg. Pour ce faire, il pourrait soit s’allier avec un pharmacy benefit manager, ou PBM, un intermédiaire qui détermine la liste des médicaments remboursés par les assureurs et négocie les prix, soit ouvrir des pharmacies au sein de ses magasins bio. Les dépenses liées à ces médicaments avoisinaient les 325 milliards de dollars en 2015 (280 Md €). En France, des pharmaciens utilisent déjà le géant américain pour vendre des produits de parapharmacie.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK