Porphyre n° 537 du 25/10/2017
 

BONNES PRATIQUES

S’informer

Actus

Christine Julien


Le syndrome du bébé secoué désigne un type de traumatisme crânien infligé provoqué par le secouement violent d’un jeune enfant. Afin d’améliorer la prise en charge des nourrissons concernés, la Haute Autorité de santé (HAS) a actualisé ses recommandations de bonne pratique(1). Destinées aux professionnels médico-sociaux, elles mettent en avant le diagnostic, mais aussi la prévention. Les dangers de ces secousses, dont les victimes sont dans deux tiers des cas des bébés de moins de 6 mois, sont souvent irréversibles, avec lésions intra-crâniennes et/ou oculaires, cérébrales, osseuses et de la nuque. Sans stigmatiser, ni culpabiliser, sensibilisez les parents aux dangers du secouement, notamment s’ils vous confient une sorte d’exaspération en raison par exemple de pleurs inconsolables. Un bébé pleure jusqu’à deux heures par jour et c’est normal, mais parfois certains adultes ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK