Porphyre n° 537 du 25/10/2017
 

Savoir

Le point sur…

Caroline Bouhala

Si les médicaments chimiques ont leurs génériques, certains biomédicaments ont leurs biosimilaires. Leur fabrication, leur contrôle et leur remplacement sont soumis à des règles différentes des autres spécialités.


Définition Un médicament biosimilaire est un médicament biologique de même composition qualitative et quantitative en substance active et de même forme pharmaceutique qu’un médicament biologique de référence, selon l’article L 5121-1-15 du code de la santé publique. Le premier en Europe fut une hormone de croissance, en 2006.Médicaments biologiques • Définition : les biomédicaments, ou médicaments biologiques, sont composés d’une substance active produite à partir – ou dérivée – d’une cellule ou d’un organisme vivant : microorganismes, plantes, etc. Ce sont essentiellement des protéines avec hormones, cytokines, facteurs de croissance, anticorps monoclonaux et des polymères de sucres, comme les héparines. L’insuline fut le premier sur le marché en 1983. • Les biomédicaments sont des molécules trop complexes pour être synthétisées par voie chimique. La synthèse chimique ne permet de produire que de petites molécules planes, alors que les biomédicaments sont ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK