Porphyre n° 537 du 25/10/2017
 

Courrier


Un nouveau registre a été mis en place pour la vente de peroxyde d’oxygène, précurseur d’explosif. Pourquoi ne pas avoir plutôt opté pour une vente sur ordonnance avec la traçabilité classique ? D’autant que, d’après mon expérience, les ventes en officine concernent au plus de l’eau oxygénée 30 volumes. Vincent, préparateur, Valenciennes (59) Porphyre répond Vous avez raison ! Bon courage avec ce nouveau registre.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK