Porphyre n° 535 du 31/08/2017
 

Exercer

Vos droits

Fabienne Rizos-Vignal

Coefficient, ancienneté, congés… chaque mois, Porphyre répond à vos questions sur le droit. Adressez-nous vos demandes sur porphyre.fr ou par courrier, cette rubrique vous est ouverte.


“Ma pharmacie était fermée du vendredi 14 au dimanche 16 juillet inclus. Il s’agissait d’une fermeture exceptionnelle imposée par ma patronne. Doit-elle déduire ces jours de mon solde de congés ? » Isabelle, préparatrice, Valence (26) Porphyre répond. Le jour férié du 14 juillet ne peut être assimilé à un jour de congé payé. En revanche, la journée de pont, le15 juillet, peut être retranchée de votre solde de congés. “Puis-je refuser de faire des heures supplémentaires ? » Mélanie, préparatrice, Lyon (69) Porphyre répond. L’accomplissement d’heures supplémentaires relève en principe du pouvoir de direction de l’employeur. Votre refus peut donc être constitutif d’une faute pouvant justifier un licenciement. Toutefois, si votre patron ne respecte pas les durées maximales de travail, s’il ne paye pas les heures supplémentaires ou s’il vous prévient à chaque fois tardivement, vous pouvez légitimement refuser d’accomplir les ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK