Porphyre n° 535 du 31/08/2017
 

Exercer

Les mots pour…

Florence Leandro

Former un apprenti. L’arrivée d’un BP1 est une aventure à la fois professionnelle et humaine. Voici quelques pistes pour créer les conditions d’une collaboration bénéfique.


Soigner le managementTout à apprendre En général, l’apprenti préparateur a moins de 20 ans, vient d’obtenir son bac et vit peut-être chez papa et maman. Hormis des « jobs d’été », le monde professionnel lui est inconnu. Oubliez l’illusion du « prêt à l’emploi » et souvenez-vous qu’il a tout à apprendre : connaissances médicales, pharmaceutiques, administratives, commerciales, mais aussi travail en équipe, comportement en entreprise… L’apprentissage s’entend sur tous les plans.Un soutien d’équipe Titulaire, adjoint ou préparateur, si le maître d’apprentissage est désigné comme référent, c’est toute l’équipe qui doit s’impliquer. L’objectif est de répartir la charge de travail et de donner à chaque collaborateur une responsabilité, un leadership sur certaines compétences et l’occasion d’être valorisé. Avec un apprenti, tout le monde devient manager. Notre conseil : définissez les « charges » de chacun lors d’une réunion collective.Former, pas ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK