Porphyre n° 535 du 31/08/2017
 

Courrier


Les professionnels de l’officine ont été mis en cause par une émission avec de faux patients. Le journaliste fournissait une fausse ordonnance venant d’un faux vétérinaire pour obtenir un médicament vétérinaire dangereux pour l’homme (clenbutérol). J’avoue que cette ruse m’a laissée sans voix. Je n’imagine pas les patients faire cela… En même temps, nous avons une patientèle que nous connaissons bien, avec des ordonnances de professionnels que nous identifions bien. Faut-il se méfier de tout, vérifier tout ce que l’on nous présente ? Est-ce une pratique courante, que risque-t-on ? Qu’est-ce que vous préconisez ? Laura, préparatrice en Seine- Saint-Denis (93) Porphyre répond Il est de votre devoir de vérifier chaque délivrance. Que celui qui n’a jamais eu de patients qui trafiquent le nombre de comprimés ou de boîtes sur l’ordonnance lève la main ! Il ne ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK