Porphyre n° 535 du 31/08/2017
 

Édito

Christine Julien


Beaucoup se souviennent de leur premier jour à l’officine. De leur première rencontre avec le maître d’apprentissage ou la préparatrice expérimentée (il y en a toujours une…). Les plus anciens débutaient à 16, 17 ans, fiers de porter la blouse, d’apprendre les noms des médicaments et de soulager les malades. Dans l’encadrement, certains parfois ont été durs avec la « petite jeune » ou « l’apprentie ». D’autres ont communiqué tout ce qu’ils savaient et bien plus… Savoir écouter, se comporter, bref tout ce qui fait la vie et le passage de relais dans l’entreprise. L’apprentissage, c’est apprendre sur le terrain, c’est valoriser les savoirs qui sont transmis. Aujourd’hui, une expérimentation permet aux 26-30 ans de devenir apprentis (lire p. 6). C’est parfois plus difficile avec l’âge, alors quand un nouvel apprenti vous demandera pour ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK