Porphyre n° 535 du 31/08/2017
 

S’informer

Actus


Après l’avoir limité à 80 mg par jour dans l’alcoolodépendance dans le cadre de la RTU suite à une hausse du risque d’hospitalisation et de décès, l’ANSM demande aux pharmaciens de « continuer à délivrer le baclofène conformément à la prescription du médecin, dans l’attente d’une nouvelle prescription » pour les 20 % de patients à plus de 80 mg par jour. Et rappelle que les hors AMM et hors RTU « restent possibles, sous la responsabilité des professionnels de santé [qui ont] pour obligation d’informer les patients des bénéfices et des risques attendus dans cette situation ». Certains patients ont même exprimé la volonté de signer une décharge…

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK