Porphyre n° 535 du 31/08/2017
 

Courrier


Dans le Grand Est, plusieurs pharmacies vont participer au dépistage du diabète de type 2 sur une population estimée à risque. Preuve que les officines ont bel et bien un rôle à jouer dans la prévention.Michel, préparateur, Nancy (54)Porphyre répondSans doute, mais cela serait encore mieux si les officines étaient rémunérées et leur action, évaluée et intégrée dans un cadre plus large de prévention nationale.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK