Porphyre n° 534 du 28/06/2017
 

MÉDICAMENTS REMBOURSABLES NON PRESCRITS

S’informer

Actus

M.C.


Les pharmaciens doivent intégrer les honoraires de dispensation, que les médicaments remboursables soient effectivement remboursés ou non. Une ordonnance du gouvernement parue au Journal officiel du 9 juin clarifie les honoraires perçus sur les médicaments non remboursés par l’Assurance maladie, car non prescrits. Depuis la réforme de la rémunération mise en œuvre en 2013, la profession débattait. Un pharmacien devait-il appliquer les honoraires lorsqu’il conseillait, par exemple, un paracétamol « vignetté » ? Certains disaient que non, et notamment la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), qui avait mis en garde des pharmaciens qui demandaient des honoraires sur du remboursable non prescrit. L’ordonnance lève le flou. Les honoraires s’appliquent aux médicaments, qu’ils soient prescrits ou non, dès lors qu’ils sont remboursables.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK