Porphyre n° 534 du 28/06/2017
 

S’informer

Actus

Thierry Pennable

Un collectif de professionnels de santé alerte sur les risques graves d’une surexposition des jeunes enfants aux écrans. Ils demandent que des recherches cliniques soient menées et des recommandations diffusées dans l’ensemble des lieux de consultation de la petite enfance.


Smartphone, tablette, ordinateur, console, télé, la multiplication des supports entraîne un risque de surexposition aux écrans potentiellement délétère dès le premier âge. Alarmés par leurs constats sur le terrain, des médecins, pédiatres, psychologues et orthophonistes – réunis dans un collectif – ont signé une tribune dans Le Monde du 30 mai 2017(1). Ils y alertent parents, professionnels de santé et pouvoirs publics sur les conséquences graves que peuvent avoir les écrans sur le développement des jeunes enfants.Une intelligence très artificielle « Les écrans, qui sont des capteurs d’attention, présentent un risque addictif dommageable pour le premier développement, à un âge où la maturation cérébrale de l’enfant nécessite d’utiliser ses cinq sens pour apprendre à agir avec les objets de son environnement », constate Anne Lefebvre, psychologue clinicienne en pédopsychiatrie au CHI de Créteil (94), cosignataire de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK