Porphyre n° 531 du 27/03/2017
 

S’informer

Décryptage

Christine Julien

Depuis la fin mars, une nouvelle formule et de nouveaux boîtages de Lévothyrox en comprimés sont mis à disposition des officines au fur et à mesure. La vigilance s’impose.


Quoi de neuf pour Lévothyrox ? La formulation, avec la suppression du lactose comme excipient, les couleurs des boîtes et des blisters, et les codes CIP et UCD pour l’hôpital sont les principales modifications. Sur les boîtes, le logo Merck Serono est devenu Merck, le papillon est entouré d’un code couleur et la mention lactose a disparu.Que contiennent les comprimés ? Le même principe actif, la lévothyroxine sodique, mais avec une meilleure stabilité dans le temps. Merck en a profité pour remplacer le lactose, excipient à effet notoire, par le mannitol. Lévothyrox est indiqué dans les hypothyroïdies et quand il faut freiner le dosage sanguin de la thyréostimuline (TSH).Pourquoi ces évolutions ? C’est une demande des autorités à tous les laboratoires(1) « de février 2012 », stipule Valérie Leto-Espirat, pharmacienne responsable Merck Serono. « Il s’agit d’avoir des spécifications ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK