Porphyre n° 531 du 27/03/2017
 

LÉGISLATION

S’informer

Actus

Christine Julien


Depuis le 16 mars 2017, la prescription initiale de trimétazidine (Vastarel et génériques) est réservée aux cardiologues. Ces derniers devront également assurer une réévaluation annuelle. Entre-temps, le renouvellement sera possible par tout prescripteur, y compris le médecin généraliste. Cette mesure est la conséquence d’un usage persistant hors AMM et d’effets indésirables neurologiques potentiellement graves à type de symptômes parkinsoniens, avec tremblements, akinésie ou hypertonie…Désormais placée sur la liste I des substances vénéneuses, la trimétazidine est indiquée en association dans le traitement symptomatique des adultes atteints d’angine de poitrine (angor) stable insuffisamment contrôlée, ou présentant une intolérance aux traitements anti-angineux de première intention. Les indications ORL et ophtalmologiques ont été supprimées en 2012. En cause, une balance bénéfices-risques jugée insuffisante. Ce médicament anti-angineux agit en préservant le métabolisme énergétique de la cellule ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Enquête flash

L'Ordre des pharmaciens propose de créer une catégorie de médicaments « à prescription pharmaceutique ». Ce sont des produits listés mais qui pourraient relever du conseil officinal. Y êtes-vous favorable ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK