Porphyre n° 531 du 27/03/2017
 

Édito

Christine Julien


Une fois n’est pas coutume, Porphyre s’est rendu aux 38es Journées nationales de formation organisées par l’Association nationale des préparateurs en pharmacie hospitalière (ANPPH, lire p. 6). Myriam, Nicole, Franck, Sylvain, Hassiba, David et bien d’autres, qui travaillent dans des hôpitaux publics ou privés, ont le même centre d’intérêt que les officinaux : le patient. Sécuriser la dispensation et accompagner les malades leur tiennent à cœur. Qu’ils délivrent, éduquent ou fassent de la conciliation médicamenteuse, en chirurgie, médecine ou psychiatrie, ils ont aussi besoin de s’informer et de se former. Et de créer du lien avec l’extérieur car la prise en charge du patient ne s’arrête pas aux portes d’un établissement de santé, ni à celles d’une officine. « Maintenant, quand j’appelle, ils savent qui je suis », a rapporté une préparatrice hospitalière. Elle ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Enquête flash

L'Ordre des pharmaciens propose de créer une catégorie de médicaments « à prescription pharmaceutique ». Ce sont des produits listés mais qui pourraient relever du conseil officinal. Y êtes-vous favorable ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK