Porphyre n° 530 du 28/02/2017
 

CANCER DU COL DE L’UTÉRUS

S’informer

Actus

C. J.


« Après 45 ans, le frottis, c’est surtout pas fini ». Ce message diffusé lors de la Semaine européenne de prévention et de dépistage du cancer du col de l’utérus, fin janvier, est destiné aux 17 millions de femmes de 25 à 65 ans. Même ménopausées, sans rapports sexuels, vaccinées ou non contre les papillomavirus humains (HPV), toutes sont incitées à faire un frottis cervico-utérin tous les trois ans après deux normaux à un an d’intervalle. Le dépistage chez le gynécologue, le généraliste ou la sage-femme sera généralisé en 2018 selon le Bulletin épidémiologique hebdomadaire du 23 janvier 2017. Grâce au frottis, ce cancer peut être évité dans neuf cas sur dix. Chaque année, il touche 3 000 nouvelles femmes en France et en tue 1 100. Le vaccin anti-HPV est un moyen complémentaire de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Enquête flash

Avez-vous de la visibilité sur votre marge pour 2018, après application de la nouvelle rémunération des officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...