Porphyre n° 528 du 06/12/2016
 

Savoir

Le matériel

Caroline Bouhala

Les corps cétoniques se mesurent aisément dans le sang grâce à un lecteur dans lequel le patient insère une bandelette sur laquelle il a déposé une goutte de sang capillaire. Comme pour doser la glycémie.


Définition• Les systèmes d’autosurveillance de la cétonémie sont des dispositifs médicaux de diagnostic in vitro (DMDIV) comprenant lecteur et bandelettes.• Ils dosent le taux de corps cétoniques dans le sang des diabétiques sous insuline afin de diagnostiquer précocement une acidocétose, une complication du diabète de type 1 surtout (voir encadré). Décelée au plus vite et traitée, une acidocétose est bénigne, mais si rien n’est fait, elle entraîne de graves complications avec déshydratation, confusion, voire coma et décès. • Ces lecteurs dosent à la fois la glycémie et la cétonémie capillaire, selon le type de bandelettes, chacune étant spécifique à une seule analyse.• Deux sont en officine : Glucofix Premium (Menarini) et Freestyle Optium Neo (Abbott).Méthode • Que mesure-t-on ? Le terme « corps cétoniques » regroupe trois molécules, l’acétoacétate, le bêta-hydroxybutyrate et l’acétone. Alors que les bandelettes urinaires dosent l’acétoacétate urinaire, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...