Porphyre n° 527 du 26/10/2016
 

Savoir

La patho

Florence Leandro

Cette maladie auto-immune peut toucher différents organes, conduisant non pas à un mais à des lupus. Aux traitements médicamenteux s’ajoutent de nombreuses mesures hygiéno-diététiques. Les officinaux sont en première ligne pour accompagner les patients dans la gestion de leur maladie au long cours.


La maladie L’immunité Système immunitaire Il protège l’organisme des agents pathogènes et assure le maintien de son intégrité biologique grâce à :• l’immunité innée, non spécifique mais rapide à se mettre en place : barrière cutanée, macrophages, inflammation… ;• l’immunité acquise : plus spécifique du pathogène, elle repose sur des lymphocytes B et T effecteurs et mémoires.Le système immunitaire est omniprésent dans l’organisme. Les organes lymphoïdes primaires, telle la moelle osseuse, sont des lieux de production et de maturation des cellules immunitaires, tandis que les organes lymphoïdes secondaires - ganglions lymphatiques, rate… - sont des lieux de rencontre avec l’antigène (voir Dico+). Maladies auto-immunesUn système immunitaire normal « attaque » tout élément étranger ou défectueux mais il « tolère » les tissus et cellules du sujet appelés le soi. • Dans le cas d’une maladie auto-immune, il y a une rupture de tolérance. Le soi est considéré comme ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK