Porphyre n° 526 du 27/09/2016
 

S’informer

Actus


L’Association nationale de défense des intérêts des victimes d’accidents des médicaments (AAAVAM) envisage une action groupée en dommages et intérêts contre les laboratoires Sanofi-Grünenthal qui fabriquent et diffusent Agréal… retiré du marché français en 2007 (2005 en Espagne). Indiqué alors contre les bouffées de chaleur de la femme ménopausée, Agréal contenait du véralipride, un neuroleptique à risque de dyskinésies et autres effets indésirables connus de cette classe. L’AAAVAM a reçu 200 plaintes. La revue Prescrire évoquait dès 1995 les troubles extrapyramidaux d’Agréal « sans efficacité clinique démontrée ».

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...