Porphyre n° 526 du 27/09/2016
 

S’informer

Décryptage

Fabienne Rizos-Vignal

Rythme triennal, formations recentrées sur le cœur de métier, nouvelle agence pour sa gestion… le développement professionnel continu (DPC) est revu et corrigé en cette rentrée 2016. Soyez prêts pour un parcours sans faute !


Quels sont les objectifs du DPC ?Selon la loi santé(1), le développement professionnel continu vise à maintenir l’actualisation des connaissances et des compétences et à améliorer les pratiques. Il garantit aux patients d’être face à un professionnel formé et compétent. Qui est concerné ? C’est une obligation pour tout professionnel de santé. À l’officine, ce dispositif s’adresse aux pharmaciens, titulaires, adjoints ou remplaçants, et aux préparateurs. « Au 1er janvier 2017, pharmaciens et préparateurs devront valider au moins un parcours de DPC tous les trois ans », indique Philippe Denry, président de la commission chargée de la formation professionnelle à la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF). Auparavant, cette obligation était annuelle.Quelles sont les formations ? Différentes briques pourront être assemblées afin de construire un parcours validant sur trois ans. Pharmaciens et préparateurs suivront les parcours recommandés par ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK