Porphyre n° 526 du 27/09/2016
 

S’informer

Actus

Magali Clausener

L’ordre des pharmaciens a présenté début septembre son projet de refonte du code de déontologie de la profession. Même s’il ne s’applique pas directement aux préparateurs, il a des conséquences sur leur travail. Explications.


Le code de déontologie nouveau va bientôt arriver. Sans clause de conscience et après un an de travaux. Le 6 septembre 2016, le Conseil national de l’ordre des pharmaciens (Cnop) a adopté le projet d’un nouveau code. Ce texte de 47 articles, contre 77 actuellement, a été transmis au ministère des Affaires sociales et de la Santé, qui lui seul peut proposer un texte définitif sous forme de décret. Le futur code sera ainsi applicable une fois le décret paru au Journal officiel.Du bon exercice de la profession L’objectif de l’Ordre est d’actualiser ce code face aux évolutions de la société, telles que les nouvelles attentes des patients ou les pratiques en officine, avec notamment l’utilisation des outils numériques, Internet, dossier pharmaceutique, Facebook… Le code en vigueur date de 1953 et a ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...