Porphyre n° 525 du 30/08/2016
 

Savoir

L’ordo

Nathalie Belin

Madame J., 56 ans, est sous méthotrexate depuis deux ans, date de son diagnostic. Récemment, les poussées inflammatoires au niveau de ses mains se sont accentuées. Le médecin instaure un traitement par Humira.


Ce que je dois savoirLégislationLes deux ordonnances sont conformes. Humira est un médicament d’exception soumis à une prescription initiale hospitalière annuelle réservée à certains spécialistes, dont les rhumatologues.ContexteC’est quoi ? • Auto-immune, la polyarthrite rhumatoïde est un rhumatisme inflammatoire chronique qui peut conduire à une destruction articulaire progressive à l’origine d’un handicap important. Elle évolue en général par poussées plus ou moins sévères entrecoupées de rémissions. Les déformations articulaires croissent dans le temps. • Les douleurs atteignent souvent les doigts, les mains et/ou l’avant du pied et sont de type inflammatoire, non soulagées par le repos et associées à un dérouillage matinal long, d’au moins 30 à 45 minutes. Les articulations se déforment après plusieurs années d’évolution. • La maladie accroît le risque d’ostéoporose. Elle est aussi un facteur de risque cardio-vasculaire en raison du syndrome inflammatoire ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...