Porphyre n° 525 du 30/08/2016
 

S’informer

Décryptage

Magali Clausener

Cet automne, quatre logos nutritionnels seront expérimentés dans cinquante grandes surfaces en France. Ce test permettra aux pouvoirs publics de choisir celui qu’ils recommanderont aux industriels d’apposer sur les denrées alimentaires.


Pourquoi mettre un logo, en plus de la composition nutritionnelle ? Depuis trente ans, de nombreux travaux scientifiques ont démontré le rôle des facteurs nutritionnels dans l’apparition des cancers, maladies cardio-vasculaires, diabète… L’alimentation est aussi source d’inégalités sociales, les ouvriers comptant dix fois plus d’enfants obèses que les cadres. La loi de modernisation de notre système de santé du 26 janvier 2016 (art. 14) prévoit une signalétique synthétique et accessible pour que chaque consommateur identifie facilement les produits et choisisse en conséquence.Cette signalétique est-elle obligatoire ? Non. Le 13 décembre 2016, seule sera obligatoire l’inscription, sur les emballages des denrées alimentaires au niveau communautaire, de la valeur énergétique et de la teneur en matières grasses, acides gras saturés, sel, sucres, glucides, protéines (Journal officiel du 21 juillet). Cette déclaration nutritionnelle « peut être accompagnée de formes d’expression complémentaires préconisées ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...