Porphyre n° 524 du 28/06/2016
 

S’informer

Décryptage

Anne-Gaëlle Harlaut

Deux autotests de la maladie de Lyme, Autotest de Lyme de Medisur et Alere Lyme Home Test, sont disponibles depuis peu en officine, alors que le diagnostic biologique, jugé difficile, fait l’objet d’interrogations en France.


Que sont ces autotests ?Ces dispositifs médicaux de diagnostic in vitro, en kits utilisables à domicile, visent à détecter précocement une éventuelle infection à Borrelia, bactérie responsable de la maladie de Lyme transmise par piqûre de tique. Employés depuis plus de dix ans en milieu hospitalier à l’étranger, ils sont disponibles aujourd’hui en France.Comment ça marche ? Ces tests immunologiques entendent détecter la présence d’anticorps IgM spécifiques de Borrelia dans le sang après piqûre supposée. Ils contiennent des antigènes des trois principales espèces retrouvées en Europe – Burgdorferi, Afzelii et Garinii –, qui donnent une réaction colorée avec les anticorps spécifiques produits par l’organisme infecté. Le test se fait par prélèvement d’une goutte de sang au bout du doigt, déposée sur une cassette test. La lecture du résultat par bandes colorées intervient dix minutes plus ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...