Porphyre n° 524 du 28/06/2016
 

JOB D’ÉTÉ

S’informer

Actus

Fabienne Rizos-Vignal


Tous les étés, de jeunes étudiants ou lycéens profitent de leur pause universitaire ou scolaire pour travailler. Même si l’embauche ne dure que quelques semaines, un contrat de travail à durée déterminée doit être conclu dans les règles. Autre obligation à la charge de l’employeur, prendre rendez-vous avec la médecine du travail et inscrire le jeune sur le registre unique du personnel. À l’issue du contrat, l’indemnité de précarité n’est pas due. En revanche, l’indemnité compensatrice de congés payés est versée, indépendamment de la durée du contrat.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK