Porphyre n° 524 du 28/06/2016
 

CANCER BRONCHO-PULMONAIRE

S’informer

Actus

C. J.


Avec 45 200 nouveaux cas en France en 2015, le cancer du poumon est le plus meurtrier chez l’homme (21 000 décès) et le deuxième chez la femme (9 500) après le cancer du sein. Cinq ans après le diagnostic, moins d’un malade sur six est encore en vie. Avec le tabagisme comme principal pourvoyeur. D’où la question d’envisager un dépistage généralisé par scanner thoracique à rayons X à faible dose chez les fumeurs. Après évaluation, la Haute Autorité de santé (HAS) a tranché(1). Les conditions ne sont pas réunies pour que ce dépistage soit possible et utile. Parmi les arguments avancés : la difficulté de détecter la maladie à un stade précoce au regard de sa rapidité d’évolution, le nombre important de faux positifs au scanner, des possibilités de traitement trop restreintes ou ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...