Porphyre n° 524 du 28/06/2016
 

AGRESSIONS À L’OFFICINE

S’informer

Actus

Lydia Pouga


Insultes, menaces, violence physique, les agressions à l’encontre des officinaux ne faiblissent pas. Sans toutefois que l’on puisse parler d’une franche hausse, les chiffres présentés par l’ordre des pharmaciens dans son observatoire 2015 offrent un bilan mitigé. Ainsi, 131 déclarations d’agression ont été enregistrées en 2015, contre 161 en 2013 et 112 en 2010. Avec la diminution de la manipulation d’espèces, le principal motif d’agression n’est plus le vol de caisse mais les refus de vente et les stupéfiants, qui ont représenté à eux deux près de la moitié des causes d’agression en 2015. Dans le même temps, les vols à main armée ont progressé de 3 %. Les villes de moins de 5 000 âmes et les agglomérations de plus de 200 000 habitants ont vu les agressions diminuer au profit des ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...