Porphyre n° 524 du 28/06/2016
 

Exercer

les mots pour…

Lydia Pouga

Supporter les incivilités. Pas de « bonjour », ni de « s’il vous plaît », les actes incivils se banalisent, usent et ouvrent la porte à l’agressivité. Voici quelques pistes pour éviter les dérapages.


Qu’est-ce que c’est ?Une rupture des codesContrairement à l’agression, qui est une atteinte à l’intégrité d’une personne, il n’y a pas de définition juridique de l’incivilité. Pour Sebastian Roché, directeur de recherche au CNRS, spécialisé en criminologie, les comportements incivils sont « perçus comme des ruptures des codes élémentaires de la vie sociale »(1). L’incivilité renvoie à la notion de normes sociales et au décalage d’un comportement jugé anormal par le plus grand nombre.Hautement subjectiveLa perception d’une incivilité est subjective puisque les normes sociales diffèrent selon l’éducation et la culture de chacun. Plus encore, notre perception varie d’une personne à l’autre selon :• le physique : les personnes aux traits infantiles dégageraient par exemple davantage d’émotions positives ; • nos expériences antérieures : le énième client désagréable de la journée ;• notre état émotionnel : une baisse passagère d’estime de soi amplifie la ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...