Porphyre n° 522 du 26/04/2016
 

Savoir

Le matériel

Anne-Gaëlle Harlaut

Pour détecter précocement si une femme est enceinte. La fiabilité des autotests urinaires est reconnue à condition de respecter le mode opératoire : délai, temps de lecture et interprétation. Des informations à donner lors de la délivrance.


Définition Les tests ou autotests de grossesse sont des dispositifs médicaux de diagnostic in vitro destinés à être utilisés par le public pour détecter une éventuelle grossesse via un échantillon d’urines.Principe Ces tests décèlent dans les urines la présence de l’hormone gonadotrophine chorionique humaine ou hCG pour Human chorionic gonadotropin. L’hCG en bref • Sa sécrétion : l’hcG est sécrétée dès la nidation, moment où l’embryon s’implante dans la paroi utérine, soit huit à dix jours après la fécondation. Elle permet notamment le maintien du corps jaune de l’ovaire et la production de progestérone, qui rend la muqueuse utérine propre au bon développement de l’embryon.• Son taux plasmatique – et urinaire – grimpe progressivement, doublant environ toutes les 48 à 72 heures lorsque la grossesse se poursuit normalement : 10 à 30 UI/l la première semaine, 30 à 100 la deuxième, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...