Porphyre n° 521 du 06/04/2016
 

S’informer

Actus

Thierry Pennable*, Christine Julien**

Le dépoussiérage de la liste des produits et prestations continue avec des modifications sur les pansements. Distinction des hydrocellulaires, prix limites de vente pour les hydrogels et nouveaux tarifs, dont certains encadrés, sont les plus notoires.


Hydrocellulaires, hydrogels, films… de nombreuses modifications sur la liste des produits et prestations (LPP) sont entrées en vigueur au 1er avril pour les pansements. D’autres suivront en juillet et septembre, d’après le Journal officiel du 11 mars 2016. Elles sont le fruit d’un travail entamé depuis plus de deux ans par le Comité économique des produits de santé (Ceps) avec les fabricants de dispositifs médicaux et les prestataires.Économiser et rationaliser L’ensemble des articles de pansements « coûte 600 millions d’euros en ville par an à l’Assurance maladie, dont plus de 250 millions rien que pour les hydrocellulaires », d’après le Ceps. Normal que l’instance chargée de négocier avec les fabricants et les prestataires et de fixer les prix des produits de santé veuille rationaliser les dépenses. D’ailleurs, la Cour des comptes écrivait dans son Rapport ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...