Porphyre n° 521 du 06/04/2016
 

Comprendre

Enquête

Annabelle Alix

Certains préparateurs ont décidé de perdre en sécurité pour gagner en liberté. À la clé, une activité composée exclusivement de contrats à durée déterminée. Le point sur ce mode de vie qui leur permet de varier les expériences au gré de leurs envies.


Renoncer à l’engagement est dans l’air du temps, y compris au travail. « J’ai quitté mon CDI au bout de cinq ans car je m’ennuyais… Personnellement, je préfère le CDD, confie un préparateur sur la page Facebook de Porphyre. Il m’offre un meilleur revenu, davantage de liberté dans la gestion de mon emploi du temps et me permet de découvrir des techniques de travail différentes ». Une poignée de préparateurs a fait le choix de vivre de contrats à durée déterminée successifs. Éviter la routine, se détacher d’une ambiance lourde ou d’un lien de subordination trop pesant et relancer constamment sa motivation en envisageant chacune de ses missions comme un nouveau défi est un choix de vie très « tendance ».Une destinée plus « kiffante » En théorie, « la mobilité [des travailleurs] accompagne les périodes fastes ». À ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...