Porphyre n° 521 du 06/04/2016
 

OUTIL DE COMMUNICATION

S’informer

Actus

Christine Julien


Un comprimé au lieu de deux, des suppositoires avalés, un inhalateur mal utilisé, les patients ont parfois du mal avec leur traitement. Si cela prête à sourire parfois, cela peut avoir des conséquences sur leur sécurité. D’où la mise en place de l’outil de communication « Faire dire » par la Haute Autorité de santé dans le cadre du Programme national pour la sécurité en œuvre depuis 2013. « Que ce soit pour son opération, son traitement, un examen ou une séance de kinésithérapie, le patient ne doit pas sortir sans avoir dit au professionnel de santé ce qu’il a compris », explique le Dr Laetitia May-Michelangeli, responsable de la Mission sécurité du patient à la HAS. L’outil comporte trois étapes : Expliquer, Faire dire et Réexpliquer si besoin. Concrètement, au comptoir, après avoir détaillé la ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...