Porphyre n° 520 du 26/02/2016
 

ANGÈLE PAILLER, PRÉPARATRICE VENDÉENNE, EST PARTIE EN MISSION HUMANITAIRE POUR SIX MOIS À M’BOUR, AU SÉNÉGAL. ELLE NOUS LIVRE ICI UNE VISION DE LA SANTÉ AFRICAINE. RETROUVEZ PLUS D’INFOS SUR SON BLOG JUSQUAUBOUTDEMESREVES.OVER-BLOG.COM

S’informer

Actus

Situé en pleine brousse sénégalaise, entre les baobabs, Gagnabougou est un petit village exempt d’eau courante et d’électricité. Pape, le seul infirmier du dispensaire, se dévoue corps et âme pour la santé de la population, soignant notamment de nombreux accès palustres.


Des symptômes trop connus Fièvre montée à 42 et douleurs abdominales. Allongé sur le lit, il gémit. Les larmes coulent sur ses joues tant la douleur est lancinante. Ce garçon de 9 ans est venu avec ses parents en charrette d’un village distant de 9 kilomètres. Plusieurs heures de trajet sous un soleil de plomb avec une crise de paludisme au plus fort de son expression. C’est un miracle qu’il ait pu atteindre le dispensaire. Ces symptômes, Pape les connaît bien. La majeure partie de sa patientèle consulte pour ça. Le paludisme reste un fléau pour ces populations reculées, qui n’ont pas accès à la prévention par isolement et manque de ressources. Pour confirmer son diagnostic, Pape réalise un test de dépistage. Une goutte de sang est prélevée et déposée sur ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...